Colchiques etc

J'aime l'automne. Je sais que c'est mal d'avoir une préférence, parce que les autres saisons, quand elles vont l'apprendre seront toutes tristes, mais voilà : je pense que c'est ma saison préférée, et ce pour tout un tas de raisons. Et comme c'est une saison qui est mal aimée à cause de la rentrée à laquelle elle est fatalement liée, je me disais que ça pourrait être bien de la défendre un peu en vous expliquant pourquoi je l'aime tant...

1/ C'est pas juste.
Oui : pas juste. Parce que d'abord c'est pas sa faute si la rentrée tombe pendant son règne... Les humains font ce qu'ils veulent sans respecter la nature, c'est connu ça. Et ben voilà : l'automne aussi c'est une victime. Victime de la personne qui a décidé que les vacances devaient s'arrêter un jour (personne qui, elle, peut être tranquillement détestée à loisir par contre, hein, ne nous privons pas ! Parce que la fin des vacances, ça ça craint !).

2/ La lumière.
Avez-vous déjà pris le temps de vous arrêter un instant de courir pour regarder la lumière incroyable qui nous berce en cette saison ? Tout occupé que nous sommes à cette rentrée et tout ce qu'elle implique de corvées inévitables, la plupart d'entre nous ne voit pas la beauté incroyable de ce moment. Le soleil est plus doux : il ne brûle plus mais au contraire nous réchauffe tendrement, comme pour nous aider à surmonter ce passage pénible que nous redoutons tous vers le quotidien et sa course contre la montre. Il glisse ses rayons bienveillants au travers de nos fenêtres, transformant, d'un voile de lumière dorée, nos intérieurs en cocons douillets. Ce même voile qu'on retrouve sur les bâtiments de nos rues et - pour peu qu'on lève le nez - on peut alors se rendre compte comme nos villes sont tellement belles et pleines de charme.

3/ Les couleurs.
Ai-je besoin de développer ? Autant au printemps les gazons se parent soudainement de mille couleurs vives pour fêter la fin de l'hiver, autant l'automne nous offre du sol au ciel un camaïeu sublime et subtil de bruns, de jaunes, de rouges et d'oranges uniques et incomparables ! Les rues se couvrent de feuilles dans lesquelles nous avons tous envie de courir en traînant les pieds jusqu'à avoir les joues rouges et le nez qui coule. Les toiles d'araignées se transforment en délicates structures cristallines et éphémères. Les fruits eux-même se mettent au diapason pour décorer nos tables et nos cuisines. Et le ciel nous offre chaque matin et chaque soir des tableaux incroyables et merveilleux de couleurs flamboyantes, chaudes, qui nous donnent envie de croire que somewhere over the rainbow la magie existe pour de bon...

4/ La température.
On ne va pas se mentir. On a passé l'été (surtout celui-ci !)  à subir des températures insupportables à coup de calfeutrage, de ventilo puissance max ou de climatisations énergivores et de douches et pulvérisations à répétitions. Là, ça y est, les déo peuvent souffler, et les vêtements avec : il fait bon. Il fait bon le jour et il fait bon la nuit. Alors on peut dormir, enfin. Et redevenir par là même les êtres charmants et civilisés que nous sommes au fond. Et puis, bonheur absolu, on peut à nouveau se câliner sans perdre trois litres d'eau, s'emmitoufler dans nos gilets douillets, dans nos chaussettes épaisses et trop grandes, réchauffer nos mains autour de nos mugs remplis de thés bouillants et nous glisser sous nos couettes bien-aimées. Et ça, alors ça VRAIMENT, ça fait du bien à l'âme...

5/ L'hiver approche.
Et avec lui, les fêtes de Noël, leurs milles lumières scintillantes, leurs décorations enchanteresses, leurs odeurs de cannelle, de chocolat et mandarines et leurs promesses de cadeaux, de partages, de repas délicieux, de moments en famille et entre amis et de yeux d'enfants qui brillent. Existe-t-il un moment plus magique que celui-là ? (oui, je sais, j'ai pas toujours dit ça, rapport à mon billet intitulé "La Grande Amour"... Mais si, un peu quand même) Et bien l'automne nous y conduit tout droit !

6/ Dernier argument, et non des moindres : les insectes. Les insectes vont faire dodo jusqu'au printemps prochain ! Fini les cousins, les araignées, les guêpes, les frelons, les taons, LES MOUSTIQUES !!! Enfiiiiiiiiiiiiiiiiiiin !!!! C'est pas un argument choc ça ?

Je pourrais encore vous parler de l'air qui s'emplit des odeurs de feux de cheminées et de marrons grillés, des noix et des noisettes qu'on va ramasser un peu partout et glisser dans nos salades et pâtisseries ou du fait qu'on peut recommencer à utiliser son four (et donc faire des gratins, des tartes, des gâteaux, des biscuits...) sans craindre de fondre devant, tel le mâle pré-pubère devant le booty shake de Rihanna. Je pourrais. Mais je crois que vous l'avez compris : l'automne, en vrai, c'est top.

Alors bon, je vous entends déjà objecter que certes, m'enfin les jours raccourcissent, le froid revient, les impôts se pointent et les cotisations aux activités culturelles et/ou sportives nous ruinent. Certes, mes petits râleurs préférés, certes. Mais je vous répondrais que ça veut aussi dire qu'on va se coucher plus tôt, que si on paye des impôts ça induit quand même qu'on gagne notre vie (à l'heure actuelle, c'est plutôt un avantage non négligeable, vous en conviendrez) et qu'on sera bien contents de pouvoir épater Tata Fernande ou cousin Gégé quand Pioupiou leur jouera "Jeux interdits" à la guitare ou qu'ils nous féliciteront de nos muscles saillants, de notre peau ferme et fraîche et de notre port de reine.

Non, vraiment, la seule chose à laquelle je ne trouve aucun argument, c'est le retour de secret story et... et... et je voulais vous faire don d'un autre point négatif non défendable, mais je trouve pas ! C'est bien la preuve que l'automne est une saison merveilleuse, non ?! Qu'en dites-vous ?


crédits photo : https://haleykinsjones.wordpress.com

Psst... Aidez-moi à développer ce blog en cliquant juste en-dessous sur un des petits boutons pour le partager sur vos réseaux sociaux ou en le recommandant à vos amis par mail ! 


Share this:

, , ,

CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire